Comment prendre soin de soi en tant que parent ?

Parents heureux

Comment prendre soin de soi en tant que parent ?

La parentalité est à bien des égards une expérience superbe qui apporte joie, fierté, épanouissement et bonheur. Cependant elle peut également être source de stress, de fatigue et de doutes.

Pour vivre une parentalité épanouie et offrir le meilleur à vos enfants, il est crucial de prendre soin de vous.

C’est pourquoi dans cet article je vous partage des conseils pour vous aider à vivre une parentalité équilibrée, épanouissante et moins stressante.

L'importance de prendre soin de soi en tant que parent

Prendre soin de soi en tant que parent est une condition nécessaire pour être en mesure de vivre une parentalité épanouie et sans stress.

Je vois beaucoup de parents qui se donnent corps et âme pour leur enfant et qui font passer leur bien-être après les besoins de leur enfant. Bien sûr, il vaut mieux ça que des parents qui ne sont pas présents pour leur enfant. Toutefois, l’idéal est de trouver un juste milieu. La parentalité n’est pas un sprint d’une année ou deux. C’est un rôle-marathon qu’il faut endosser pendant plusieurs dizaines d’années, soit une grande partie de la vie. Alors autant que l’expérience soit agréable !

 

Prendre soin de vous c’est aussi indirectement prendre soin de votre enfant.

La première raison à cela c’est que pour offrir le meilleur à votre enfant vous avez besoin d’être dans une bonne forme physique et mentale. Si vous êtes complétement épuisé et préoccupé comment voulez-vous offrir à votre enfant un environnement de vie agréable et des moments de qualité ?

En accordant une attention adéquate à votre bien-être physique, émotionnel et mental, vous serez mieux préparé à faire face aux hauts et aux bas de la parentalité, et cultiverez une relation épanouie avec votre enfant.

La deuxième raison c’est que votre enfant apprend beaucoup en vous imitant. Offrez-lui l’exemple d’un parent qui prend soin de soi et qui est heureux dans sa vie et sa parentalité pour que lui-même apprenne à prendre soin de lui.

S'accorder du temps

Alors par quoi commencer pour prendre soin de soi ?

A mon sens, il faut d’abord essayer de trouver le bon équilibre. Dit comme ça, ça paraît très simple. Mais en réalité, je suis sûre que vous savez à quel point c’est compliqué à mettre en œuvre. Quand on passe ses journées à courir entre le travail, les tâches du foyer et les enfants, c’est souvent difficile de trouver un moment pour soi.

Je vous conseille de commencer de façon pragmatique en essayant de trouver un petit moment quand vous le pouvez : 10 minutes le weekend par exemple. L’idée est de rester réaliste et de ne pas vous décourager en définissant des moments pour vous que vous ne pourrez pas tenir faute de temps. Par la suite, rien ne vous empêche d’augmenter la fréquence ou la durée de ces moments.

Si vraiment vous n’arrivez pas à trouver un moment, demandez-vous s’il y a certaines tâches que vous pourriez déléguer.

Une fois que vous avez réussi à trouver un moment, aussi court soit-il, l’important est de faire une activité qui vous permet de vous ressourcer mentalement. Peu importe que ce soit du sport, de la relaxation, lire un livre, se balader, etc. Faites quelque chose que vous aimez et qui vous permet d’oublier un instant vos responsabilités de parent.

Être indulgent vis-à-vis de soi-même

Il m’arrive souvent de voir les parents culpabiliser parce qu’ils estiment mal faire certaines choses. Je le répète sans cesse : le parent parfait n’existe pas ! Soyez bienveillant envers vous-même et acceptez vos imperfections. La parentalité n'est pas une quête de perfection, mais un voyage d'apprentissage. Accordez-vous de la compassion lorsque vous commettez des erreurs et apprenez à vous pardonner. Gardez à l’esprit que vous faites de votre mieux, et c’est le plus important.

 

Également, dites-vous bien que toutes les « erreurs » que vous commettez ou tous les comportements que vous avez vis-à-vis de votre enfant et que vous regrettez par la suite sont autant d’éléments qui vous guident vers votre parentalité et à mesure que vous trouverez la parentalité qui vous convient, les instants de culpabilité se feront plus rares.

Entretenir un réseau de soutien

Enfin, mon dernier conseil pour vous aider à prendre soin de vous, c’est de vous constituer un réseau de parents qui puissent vous apporter du soutien lors des moments difficiles.

J’y vois 3 intérêts principaux :

  • Éviter de se sentir seul : se rendre compte que vous n’êtes pas les seuls à connaître des situations compliquées avec votre enfant. Tous les parents en font l’expérience (même ceux qui montrent que tout se passe bien en permanence, coucou Instagram)
  • Se sentir écouter : le soutien peut simplement passer par de l’écoute. Le fait d’extérioriser ce qui ne va pas, permet déjà d’évacuer les tensions.
  • Obtenir des conseils : bien que chaque situation soit différente et que chaque parent ait ses façons d’agir, il est parfois bénéfique d’entendre comment les autres parents ont traversé les difficultés que vous affrontez. Ça donne des idées auxquelles vous n’avez pas forcément pensé.

Merci de m'avoir lu !

Je suis Mathilde Naccache, neuropsychologue diplômée en Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitives avec une formation en sciences cognitives fondamentales et appliquées.

Je suis passionnée par la gestion des émotions chez les enfants atteints de déficits de l’attention.

J’exerce au sein du cabinet Odyssée à Nice où j’ai pris en charge et accompagné plus de 300 enfants et parents.

Témoin de la souffrance des parents face à des enfants parfois difficiles, il m’est apparu indispensable de mettre l’unicité de l’enfant au centre de l’éducation en rendant les parents experts du développement de leur enfant.

J’ai créé le programme Parental pour donner des clés éducationnelles aux parents afin de réduire le stress parental et les aider à construire une relation parent-enfant épanouie.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez une fois par mois des conseils pour vous aider à développer une relation plus épanouie avec votre enfant