Apprendre de nouvelles compétences à votre enfant

apprentissage-enfant

Apprendre de nouvelles compétences à votre enfant

Chaque enfant a besoin, au cours de son développement, d’apprendre de nouvelles compétences pour devenir un adulte heureux et indépendant. C’est aussi le rôle d’un parent que d’accompagner son enfant dans l’apprentissage de ces nouvelles compétences.

Je vous partage dans cet article les compétences clés que votre enfant doit développer et 3 techniques pour l’y aider.

Les compétences que votre enfant doit apprendre

Avant de vous présenter les techniques pour accompagner votre enfant dans son apprentissage, voyons quelles sont les aptitudes importantes à développer pour qu’il puisse s’épanouir dans la vie.

 

D’abord, votre enfant doit apprendre comment communiquer et s’entendre avec les autres :

  • Écouter et exprimer de façon appropriée ses besoins et opinions
  • Demander de l’aide et savoir comment coopérer avec les autres
  • Interagir et jouer avec les autres enfants
  • Avoir conscience de l’impact de ses actes et de ses paroles sur les autres
  • Avoir conscience des sentiments des autres

 

Le deuxième bloc de compétences tourne autour de la gestion des émotions :

  • Comprendre ses émotions et les exprimer
  • Réfléchir avant d’agir
  • Se construire une estime positive de lui-même et des autres
  • Accepter les règles et les limites

 

Le troisième type d’aptitudes à développer est l’autonomie :

  • Faire des choses par lui-même
  • S’occuper seul, sans besoin d’attention
  • Porter la responsabilité de ses actes

 

Enfin, votre enfant doit être capable de résoudre des problèmes :

  • Trouver des solutions à des problèmes
  • Faire des compromis
  • Prendre ses propres décisions
  • S’intéresser aux choses du quotidien et poser des questions

 

Voyons maintenant 3 techniques pour aider votre enfant à acquérir petit à petit ces compétences.

Technique n°1 : montrer le bon exemple

On ne le répétera jamais assez, les enfants apprennent beaucoup en observant leurs parents. De plus en plus, l’enfant est soumis à beaucoup d’influences comme ses amis, internet, les réseaux sociaux, la télévision, etc. mais ses parents restent le modèle le plus important. Surtout au début de sa vie, il cherchera à vous imiter.

En vous observant il peut apprendre plein de choses qui l’aideront à être plus autonome. Par exemple, montrez-lui comment faire ses lacets, plier le linge, faire un sandwich, mettre son pull, etc. Puis laissez-le essayer de faire la tâche par lui-même et félicitez-le (même s’il ne réussit pas parfaitement les premières fois). A mesure qu’il progresse, cessez de l’aider jusqu’à qu’il parvienne à réaliser la tâche seul.

Par l’observation de vos comportements, votre enfant peut également apprendre à communiquer. C’est quelque chose dont on se rend compte quand on constate que l’enfant se met à dire des gros mots. Très souvent c’est que les parents eux-mêmes jurent sans s’en rendre compte. Il vous faudra parfois changer votre propre comportement pour que votre enfant apprenne correctement.

Technique n°2 : profiter des situations d'apprentissage naturelles

Les situations d’apprentissage naturelles sont un bon moyen d’aider l’enfant à développer de nouvelles aptitudes. L’idée consiste à utiliser les moments de la vie de tous les jours pour aider votre enfant à apprendre. Au quotidien, il y a plein de moments propices à l’apprentissage.

Ainsi quand votre enfant vous réclame de l’aide, donnez-lui de l’attention et demandez-vous ce qu’il pourrait apprendre de la situation. Avant de lui donner la solution, il est préférable de lui donner des indices pour l’aider à comprendre et à faire par lui-même. Veillez à ce que le moment reste agréable. Si votre enfant n’arrive pas à trouver la solution par lui-même montrez-lui.

En plus d’apprendre à faire par lui-même, les situations d’apprentissage naturelles poussent l’enfant à développer son langage.

Technique n°3 : « demander, expliquer et montrer »

Une autre technique pour enseigner de nouvelles compétences est celle de « demander, expliquer et montrer ». Vous pouvez l’utiliser pour aider votre enfant à faire une tâche par lui-même. Voici comment vous y prendre :

  • Demander : demander à votre enfant quelle est la première étape : « quelle est la première chose à faire quand on fait une tartine ? »
  • Expliquer : ensuite, si votre enfant n’est pas capable de répondre, expliquez-lui quoi faire : « on prendre un peu de confiture avec une cuillère »
  • Montrer : enfin, s’il n’y arrive pas, aidez-le : « regarde, je prends la cuillère et je viens attraper un peu de confiture »

 

Cette technique aide votre enfant à devenir plus autonome. Si la tâche à réaliser est complexe, n’hésitez pas à la décomposer et à apprendre à votre enfant les différentes étapes. De cette façon il développera son autonomie.

Cette technique se marie très bien avec les félicitations, encouragez votre enfant à chaque fois qu’il fait l’effort d’essayer d’apprendre quelque chose de nouveau.

Technique n°4 : encourager certains comportements avec un tableau de récompenses

Vous pouvez utiliser un tableau de récompenses pour encourager des comportements et des aptitudes.

C’est un outil simple à utiliser et vous trouverez beaucoup d’exemples sur internet. Pour le mettre en place :

  • Choisissez des comportements et compétences que vous souhaitez encourager et notez-les en colonne sur une grande feuille
  • A chaque fois que votre enfant réalise un comportement indiqué sur la liste, mettez en face de ce dernier une gommette, une croix, un tampon, ou quelque chose qui matérialise le succès de l’enfant.
  • Ensuite, décidez d’un nombre de points que votre enfant doit obtenir et associez-y une récompense (une activité peinture sur une feuille, une bande dessinée, faire une cabane dans le salon etc.). Ainsi, si votre enfant parvient à faire 20 fois ses lacets tout seul, il sait qu’il aura le droit de faire de la peinture à la maison en guise de récompense.

 

Vous pouvez laisser libre court à votre imagination pour les récompenses et même les définir avec votre enfant pour savoir ce qui le motivera vraiment. L’important est de faire évoluer le tableau pour remplacer les compétences acquises par de nouvelles.

3 pièges parentaux à éviter

Maintenant que vous avez en main des techniques pour aider votre enfant à apprendre de nouvelles compétences, voyons quelques pièges parentaux qui peuvent faire obstacle à l’apprentissage :

  • Certains parents ont tendance à penser que leur enfant est incapable de faire quelque chose sans leur aide ce qui les poussent à faire à la place de leur enfant au lieu de leur apprendre et de leur permettre de grandir.
  • Faire à la place de votre enfant surtout quand vous êtes pressés, ce qui peut être le cas le matin avant de l’accompagner à l’école par exemple. Essayez de prévoir plus de temps pour qu’il puisse faire les choses par lui-même
  • Enfin, restez réalistes quant à vos attentes, votre enfant peut appendre de nouvelles compétences à tout âge mais toutes les compétences ne peuvent pas s’apprendre à tout âge.

Merci de m'avoir lu !

Je suis Mathilde Naccache, neuropsychologue diplômée en Psychopathologie et Neuropsychologie Cognitives avec une formation en sciences cognitives fondamentales et appliquées.

Je suis passionnée par la gestion des émotions chez les enfants atteints de déficits de l’attention.

J’exerce au sein du cabinet Odyssée à Nice où j’ai pris en charge et accompagné plus de 300 enfants et parents.

Témoin de la souffrance des parents face à des enfants parfois difficiles, il m’est apparu indispensable de mettre l’unicité de l’enfant au centre de l’éducation en rendant les parents experts du développement de leur enfant.

J’ai créé le programme Parental pour donner des clés éducationnelles aux parents afin de réduire le stress parental et les aider à construire une relation parent-enfant épanouie.

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez une fois par mois des conseils pour vous aider à développer une relation plus épanouie avec votre enfant